Du rêve, du pouvoir et des marques…

L’Odyssée de Cartier, 2012. 
Source : Youtube

J’étais tranquillement assise dans mon canapé, TV allumée, en mode fin de journée, quand j’ai été happée par cette magnifique vidéo… Je me suis ensuite précipitée pour la regarder encore et encore sur internet.

En y réfléchissant, je me suis dit que décidément j’étais quand même la cliente parfaite.

Ce genre de visuel, léché, musical aussi, mettant parfaitement en valeur les grands classiques de la marque atteint son but exact avec moi. Je rêve désormais encore plus de porter un jour à mon doigt une Trinity (avec les diamants bien sûr sinon c’est pas drôle…)
J’aime l’histoire qu’il y a derrière la marque, sublimée ici.

Si je cherche à comprendre un peu mieux, je crois que je suis souvent rassurée par l’image d’une marque. J’ai l’impression alors que c’est un gage de qualité, d’acquérir un bout du mythe. Surtout et avant tout pour des objets tels que les bijoux ou les montres.

Pour les vêtements, c’est un peu différent. La marque est plus souvent associée dans mon esprit à un style de vie. Un exemple tout simple sont les Converse. Quand je les porte, je me sens décontracté et féminine tout à la fois. Acheter cette marque c’est alors adhérer au message qu’elle transmet, à l’image donnée (qui n’est d’ailleurs pas toujours partagée par les autres).

Bien entendu et heureusement je crois, tout ceci est très souvent absolument inconscient. Mais quand je prends un peu de temps pour y réfléchir, cela me semble surtout complètement fou et un peu ridicule.

Je reste donc songeuse face au pouvoir d’une marque…et admirative quand même. Je sais, c’est complètement contradictoire.

Publicités

4 réflexions sur “Du rêve, du pouvoir et des marques…

  1. Tiens justement je me suis toujours demandée si le chanel 2.55 que je rêve d'acquérir un jour c'est parce que le sac est classe et va avec tout et est intemporel OU à cause du prestige de la marque. C'est troublant les marques parfois!

  2. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Je pense que l'important est de garder un peu de recul et de se poser justement parfois ce genre de question.
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s