Manger à Rome et mourir

Bah j’exagère à peine 😉

Avant de parler des splendeurs de cette ville, une grosse envie de partager avec vous les délices de la vie romaine. Au programme, une soirée délicieuse à la Taverne Trilussa (quartier du Trastevere). Une salade tomates-mozza, des beignets de fleur de courgettes, de la pasta, des biscuits à tomber (j’ai fini l’assiette à moi toute seule et j’ai eu mal au ventre…pathétique mais tellement bon).

Un petit risotto pommes-champignons à la Hosteria Isidoro ( 59 Via di san Giovanni in Laterano), une adresse conseillée ici par Tokyobanhbao, avant de filer au Colisée, mais aussi du jambon cru, melon, des antpastis, des douceurs aussi, avec le classique tiramisu et bien sûr la pana cotta.

Goûtées aussi les glaces chez Giolitti. Mais pas convaincue par l’ambiance frénétique-usine de l’endroit. Par contre, j’admets, la chantilly est à tomber.

Italie, je t’aime.

 

Publicités

3 réflexions sur “Manger à Rome et mourir

  1. Merci ma jolie May pour toutes ces bonnes adresses. Je les note précieusement: je vais à Rome en septembre! Et je trépigne d’impatience en attendant tes futurs posts sur cette ville =)

  2. Salut Mlle Pika, es-tu déjà allée à Rome? J’ai adoré cette ville. Quelle histoire, à tous les coins de rue. Magnifique! Bisous et merci pour la visite!

  3. Pingback: Je ferme la porte… « maysurlalune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s