Si les crocos, si les crocos…

Si les crocodiiiiiiiiles! OU plutôt les alligators? Lors de notre road-trip en Floride, j’avais compris la différence qui se situe au niveau de la forme du museau je crois. Là, un an après, je ne sais plus ce que j’ai vu là-bas mais je peux vous dire que, crocodiles ou alligators, j’ai été plutôt impressionnée. S’il y a des spécialistes dans le coin, donnez-vous en à coeur joie dans les précisions.

Cette visite dans le parc national des Everglades à 56 km de Miami était un peu le « highlight » du séjour. Au départ, tentés par une balade en air-boat, nous avons finalement renoncés pour cause de mauvaise conscience et d’une désagréable sensation de pièges à touristes que cette activité dégage. Peut-être n’avions nous pas les bonnes adresses? Bref, point de vue personnel qui n’engage que nous mais du coup il a fallu trouver un autre moyen de visiter cet endroit magique.

Notre choix s’est donc porté sur Shark Valley. A la base, cet endroit offre surtout la possibilité de faire un circuit en tram ouvert dans les marécages. Nous avons préféré l’option vélo. Mes cuisses se rappellent encore du circuit de 3 heures 🙂

Vous trouverez toutes les informations pratiques ici. 

Ce que j’ai adoré fut la sensation d’être un peu seuls au monde. Par moment, on n’entendait aucun bruit hormis celui de la rivière remplie de crocodiles-alligators. Ce sont des paysages grandioses, immenses. Cette sensation d’immensité je ne l’ai rencontré qu’aux USA d’ailleurs. En haut de l’Empire State Building de nuit et là, au milieu des marécages. Depuis, je rêve du Canada, de l’Argentine et de l’Australie.

Ce qui m’a surpris fut ma réaction face aux crocodiles-alligators. Je ne pensais pas qu’ils seraient si proches, en liberté. Il m’a fallu quelques kilomètres pour admettre qu’on était venus pour les observer et qu’il était dommage de pédaler tel Lance Armstrong en contre-la-montre du Tour de France. Une fois ma crainte surmontée, j’ai kiffé 😉

A noter qu’au milieu du parcours, il y a une tour (très moche) mais permettant d’avoir une vue panoramique sur ce magnifique endroit…et de se rendre compte aussi de la taille de certains spécimens barbotant dans la rivière en-dessous de vous!!!!!

Mes petits conseils :

√ une tenue confortable (j’ai eu très chaud mais j’ai apprécié le combo pantalon-pull en coton car il y a eu beaucoup de gros insectes qui sont entrés en collision avec mon bolide à deux roues).

√ de l’anti-moustique en profusion ainsi que de la crème solaire + une casquette (ça tape!!)

√ de l’eau en suffisance

√ d’après les guides et les recommandations, les balades dans les Everglades ne comportent aucun risque si l’on respecte des consignes logiques, telles que ne pas déranger les animaux, ne pas vouloir trop s’en approcher et éviter de s’accroupir proche d’un alligator pour le prendre en photo.

Pour relire ce road-trip dans son intégralité…(I did it!!) 🙂

1) Les Keys

2) Key West

3) Naples-Tampa Bay-Orlando

4) Miami

5) Les Everglades, Shark Valley

Publicités

Une réflexion sur “Si les crocos, si les crocos…

  1. Quel courage! Je crois que j’aurais vraiment du mal à être si près de telles bestioles… J’ai des frissons rien qu’en lisant ton article… Bravo à toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s