Coucou l’envie!

6 mois que cet endroit était laissé à l’abandon. Pas envie de vous dire que je n’avais plus le temps parce que c’est un gros mensonge. On trouve toujours le temps si on le veut vraiment.

Simplement plus du tout envie de venir ici. Coincée dans mes contradictions. Je ne savais plus trop quoi partager avec vous. Besoin de profondeur, nécessité de préserver la légèreté. J’ai laissé passer l’orage.

J’ai continué à parcourir les blogs, toujours dans tous les sens mais j’ai aussi fait beaucoup de tri. Une certaine lassitude face à un genre qui ne cesse de prendre de l’ampleur mais qui paie aussi les pots cassés. D’articles sponsorisés en boucle aux it-trucs, j’ai un peu perdu la flamme.

Ce matin, j’ai retrouvé l’envie, reste à la transformer, reste à vous retrouver.

Publicités

Pin it!

Bon, mon engouement pour Twitter ne s’est toujours pas calmé. Je suis mes blogueuses préférées mais par contre je n’arrive pas à m’y exprimer. Je n’aime pas me livrer sur mon quotidien, je me régale en lisant des tweets souvent drôles mais de mon côté bloquage total. J’en reste donc là.

Par contre, immense découverte cette semaine en me lançant dans la création d’un compte PINTEREST.

Mamma Mia! Moi qui passe une bonne partie de mon temps libre à fouiner sur le net, chercher de l’inspiration à peu près pour tout (ma tenue du lendemain, la coupe que je vais choisir chez le coiffeur, ma prochaine recette ou déco pour la maison), je m’éclate.

Le principe est simple : installer le bouton « Pin it » sur le navigateur internet. A chaque « Wow-Amour-Passion » dénichés sur la toile, il suffit de cliquer sur ce fameux bouton et la photo se retrouve sur le compte Pinterest. Rien de plus simple ensuite de créer différentes « boards » et de leur donner un titre pour voir tout ce petit monde joliment classé par catégories. Le concept est génial, c’est en fait un tableau en liège virtuel où on peut punaiser toutes les jolies images trouvées sur internet.

Si vous avez envie de repinner (uhuhuhu) mes petites trouvailles, c’est par ici. 

Bon début de semaine, je reviens bientôt, j’ai seulement 3 voyages à terminer de raconter ici et puis bon, plein de jolies choses dressinguesques à partager.

Bisous? Bisous!

PS : la raison pour laquelle je traverserai les frontières s’il le faut (parce que ce printemps en Suisse on n’en a pas vu le bout du triangle 😦


♥ ♥ ♥ ♥